Utah – J8
Arches National Park

24 Juin 2014

Arches National Park

Arches

 

Ca y est, c’est le grand jour, Arches National Park. L’un des plus attendus mais également le dernier du séjour.
Mon idée de départ était de passer toute la journée dans le parc qui abritait, selon moi, suffisamment de choses à voir. Et puis, quelques semaines avant le départ, je suis tombée sur une info comme quoi Devil’s Garden Trail, l’un des trails les plus longs (3h aller/retour à peu près) était fermé jusqu’au… 26 Juin ! Et nous y serons le 24, poissards !
Devil’s Garden Trail abrite quelques-unes des plus belles arches du parc (et le plus grand nombre d’entre elles), comme Landscape Arch par exemple, alors j’avoue que sur le coup j’étais très déçue, je tenais vraiment à la voir celle-ci.

Super site avec les durées des randonnées :
www.discovermoab.com/Arches National Park

Plan global du parc :
www.nps.gov/Plan du parc

Il m’avait été recommandé de faire Devil’s Garden tôt le matin, pour la lumière et pour éviter les grosses chaleurs… Bon ben au moins on se lèvera plus tard.
Du coup, il a fallu réorganiser la journée : matinée à Arches, en sortir le midi pour aller voir Corona Arch et Bow Tie à quelques kilomètres de là, puis retour dans l’après-midi dans le parc pour les lumières de fin d’après-midi, sur Delicate Arch notamment.

Arches National Park se situe à 8 kilomètres au Nord de Moab et est très facile d’accès (d’où sa popularité j’imagine !).
Le parc fait 310 km2 de superficie, on est loin de celle de Canyonlands ! Il abrite pas loin de 2000 arches, creusées sous l’effet de l’érosion des roches de grès rouge. Les arches ne cessent de se modifier et de grandir, certaines d’entre elles, devenant fines et fragiles, finiront par s’effondrer.
C’est à Arches que se trouve l’arche symbole de l’Utah : Delicate Arch.

J’étais réveillée aux aurores et impatiente comme une môme, mais ce n’était pas le cas de tout le monde… Il faisait déjà bien bien jour lorsque nous sommes arrivés au parc !
Nous commencerons du coup par Windows Section, un coin du parc où l’on peut déjà voir trois belles arches. Il se situe 18,5 kilomètres après l’entrée du parc. Tout est bien indiqué, vous avez assez peu de chance de vous perdre.

Windows Section

 

Ce n’est pas la meilleure heure, les fameuses windows, North et South, sont à contre-jour… Heureusement, on peut passer à travers North Window pour la voir sous des cieux plus cléments.
Pas moyen d’escalader South Window par contre… Mais il existe un chemin qui fait une boucle autour des arches, le Windows Primitive Loop Trail. J’avais tout préparé, il était indiqué dans mon road book, road book qui était resté sagement dans la boite à gants de la voiture, elle-même sur le parking. Du coup, j’ai oublié ce primitive trail et nous ne l’avons pas fait ! Parfois je me mettrais des baffes ! J’ai pesté contre le contre-jour mais à aucun moment l’existence du Primitive Trail ne m’est revenue à l’esprit. Et s’il est indiqué sur les panneaux, j’avoue ne pas y avoir fait attention… pffff !
Donc, si je peux vous donner un conseil, faites le primitive trail, surtout si vous y êtes le matin. Il fait 1,9 kilomètres et vous aurez des vues bien plus sympas avec le soleil donnant sur les arches.

La preuve en images :
www.youtube.com/Windows Primitive Loop Trail

Quelques informations :
www.visitutah.com/Windows Primitive Loop Trail

Arches National Park

Arches National Park
 
Face aux Windows, vous pourrez admirer Turret Arch, bien située elle pour les couleurs du matin !

The Windows & Turret Arch :
www.hikespeak.com/The Windows & Turret Arch

Comme à Mesa Arch hier, il faut parfois prendre son mal en patience pour ne pas avoir de guignols sur la photo, en plein milieu de l’arche ! Bon, je peux comprendre qu’on ait envie d’avoir un souvenir, mais on n’est pas obligé d’y camper deux heures non plus… (Oui, je suis intolérante là-dessus, eh eh !).

Une petite vidéo (Panorama autour de Turret Arch) où il ne fait pas très beau, comme ça vous pourrez vous extasier sur mes photos ! (Malin non ?)
www.youtube.com/Turret Arch

Arches National Park

Arches National Park
 

 Après cette balade, nous traversons le parking du haut et descendons vers Double Arch. Nous n’avons pas déplacé la voiture, vu les difficultés qu’il y a parfois à trouver une place. Du coup, au retour, il y a un escalier à monter.

The windows

 

Aucune difficulté pour rejoindre Double Arch, elle est très visible et au bout d’un court sentier plat (80 mètres de marche depuis le parking du bas).
Ici aussi, il faut faire attention où l’on marche pour éviter d’écraser le Biological Soil Crust, dont je vous ai déjà parlé à Secret Canyon.
Peut-être reconnaitrez-vous cette arche qui sert de décor à la première scène d’Indiana Jones et la dernière croisade !
Double Arch est constituée de deux arcades qui partent du même pilier de roche.

Double Arch :
www.hikespeak.com/Double Arch

Il est assez facile de grimper dessous, alors évidemment on le fait tous (oui, là je me suis transformée en guignol sur les photos des autres et toc !). Non mais plus sérieusement, c’est indispensable pour bien se rendre compte de la taille spectaculaire des arcs. Ce sont deux des plus importants du parc.
Sur la gauche de l’arche, lorsque l’on y arrive, se trouve une formation nommée « Parade of Elephants », du fait de sa forme qui fait penser à un troupeau d’éléphants… faites marcher votre imagination !

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

 

Après avoir traîné nos guêtres dans le coin un petit moment, nous remontons à la voiture et reprenons la route. Au passage, nous nous arrêterons à Garden of Eden et Balanced Rock, mais la lumière est vraiment mauvaise, surtout sur Garden of Eden. Nous y repasserons en fin de journée.

Arches National Park

Arches National Park

 

Prochaine étape, trois arches pas très éloignées les unes des autres : Sand Dune Arch, Broken Arch & Skyline Arch.
Toutes trois se trouvent le long de la route vers le fameux trail de Devil’s Garden (Bouh ouh ouh…!).
Les paysages que nous traversons sont très sympas. De Panorama Point (Voir plan Global), vous pouvez déjà apercevoir, de très loin, Delicate Arch perchée au bord de sa falaise.

Sand Dune

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

 

Nous atteignons le parking de Sand Dune Arch. De là, vous pourrez également vous rendre à pieds à Broken Arch (Et apparemment aussi à Skyline Arch via une boucle, mais ça je le découvre seulement maintenant en regardant Google maps !).
Le sentier jusqu’à Sand Dune Arch fait 600 à 700 mètres à tout casser A/R. Un petit quart d’heure de marche donc, rien de violent, même si l’on marche dans du sable.
Il y a un passage serré entre deux rochers (façon mini canyon), où il vous faudra attendre que ceux d’en face veuillent bien vous laisser passer (Et croyez moi, il n’y a pas que de bonnes volontés… à croire que les gens sont super pressés !).
L’arche est dans l’ombre une grande partie de la journée, nous étions donc là au bon moment (pour une fois !).

Arches National Park

Arches National Park

 

Il était auparavant possible d’aller un peu plus loin que Sand Dune Arch sur ce trail, mais depuis que des roches ont été abîmées par des graffitis, la partie Sud-Est du chemin a été fermée. De retour sur nos pas, nous partons alors à gauche, sur la petite piste vers Broken Arch qui serpente à travers une prairie.
Le soleil tape bien, le chemin n’est pas bien long (2 km aller/retour) mais n’oubliez pas de prendre de l’eau. Comptez à peu près une heure de balade A/R.
Le sentier est ici aussi totalement plat, aucun problème d’accessibilité.

Malgré son nom (« Arche cassée »), Broken Arch a l’air encore bien solide et pas du tout sur le point de s’écrouler !
J’ai beaucoup aimé les vues dans ce coin. On peut passer à travers l’arche pour aller voir derrière, et également rejoindre le fameux sentier qui, manifestement, permet de se rendre à Skyline Arch.

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

 

Retour sur nos pas une fois de plus, puis nous roulons un plus loin jusque Skyline Arch. Attention, il y a très peu de place pour se garer ici. Donc si on a du temps et un peu de courage, ça vaut peut-être le coup de faire la boucle à pieds depuis le parking de Sand Dune, via Broken Arch (3,2 kilomètres).

Apparemment on peut la voir de très près en venant du camping :
www.hikespeak.com/Skyline Arch

Pour notre part, nous trouverons une place et partirons donc du point de stationnement de Skyline Arch. Le chemin fait 650 mètres et est facile.
Il y a très très peu de monde, ce qui fait qu’en arrivant nous surprenons manifestement un Monsieur et son fils en train de soulager une envie naturelle ! Coucou, surpriiiiise !

Skyline Arch porte ce nom car elle est la seule à être située sur la ligne d’horizon. En Novembre 1940, une grosse partie de la roche s’est effondrée, doublant l’ouverture de l’arche pour lui donner sa taille actuelle.

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

 

Je l’avais déjà remarqué lorsque nous étions au parking de Sand Dune Arch, mais je trouve qu’il y a beaucoup de véhicules qui se dirigent vers Devil’s Garden. Alors certes, il y a le camping, qui lui est ouvert, mais quand même… Alors nous allons pousser jusqu’au parking du trail, juste pour voir… au pire nous ferons demi-tour et suivrons le programme, qui doit nous faire sortir du parc pour aller à Corona Arch et Bow Tie.
Mes soupçons se confirment une fois sur place, il est quand même bien rempli ce parking pour un trail fermé ! Je me dis alors qu’ils ont peut-être rouvert une partie.
Nous nous garons et partons nous renseigner. Et là, ô joie, Devil’s Garden Trail est ouvert ! Et entièrement ! Bon, le seul truc un peu inquiétant, c’est que la dame que j’interroge me parle de « climbing » (escalade), et par dessus le marché son mari et elle sont tout rouges ! Tiens c’est drôle, mes potes ne m’ont jamais parlé d’escalade ! C’est quoi ce délire ! Bref, on verra bien, parce qu’on va y aller ! Et puis il y a plein de gens avec des enfants, alors c’est faisable…
Par contre, je ne sais pas si vous vous rappelez, mais on m’avait conseillé de le faire à la fraîche… et là il est midi, 38° au thermomètre !
Nous nous équipons donc en conséquence, en remplissant bien les poches à eau que nous avons dans les sacs à dos, et en emportant de quoi grignoter et surtout la crème solaire. Faire le trail entre 12h et 15h en Juin… y’a pas pire, eh eh !

Pour votre culture, et au cas où vous auriez plus de temps que nous à Moab, voici quelques infos sur Corona Arch et Bow Tie Arch, que nous avons finalement zappées au profit de Devil’s Garden.
Pour vous y rendre depuis Moab, il faut emprunter la route 191 vers le Nord, comme pour aller à Arches ou Canyonlands, mais bifurquer au bout de 6,5 kilomètres sur la route 279 (ou Potash Road) qui se trouvera sur votre gauche. Le départ du trail est 22 kilomètres plus loin à droite.

Corona Arch :
www.discovermoab.com/Corona Arch

Corona Arch & Bow Tie Arch :
www.utah.com/Corona Arch & Bow Tie Arch

Comment vous y rendre :
www.americansouthwest.net/Se rendre à Corona Arch & Boow Tie

Mais revenons à nos moutons, c’est parti pour Devil’s Garden Trail en plein cagnard !
Le sentier fait en tout 11,7 kilomètres (mais c’est sans compter les innombrables détours que vous ferez parce qu’il vous semble que « Tiens, ça a l’air joli à photographier par là ! »).
La randonnée jusqu’à Double 0 Arch dure environ 3 heures aller/retour. Cependant, vous pouvez la prolonger de 2 heures en empruntant le Primitive Trail pour revenir (Ce que nous n’avons pas fait, vu que ce trail a déjà bousculé le programme).
Le début est très bien aménagé, le sentier est même parfois en graviers. Je suis quand même surprise de voir des gens avec si peu d’eau, une petite bouteille pour 4 ou 5 personnes parfois…

La première étape est Tunnel Arch. Il faut descendre un sentier puis prendre sur la droite pour la voir au mieux. C’est très court et très simple. Au retour ça grimpe un peu, et ce n’est pas forcément facile pour tous avec la chaleur, mais ce n’est vraiment pas très long.

Devil's garden2

 

Cette arche ressemble en effet à un tunnel, mais ce qui frappe le plus, c’est le contraste entre la roche blanche et la roche rouge.
Sur sa gauche, on peut voir une autre arche, qui elle n’a pas de nom apparemment la pauvre.

Arches National Park

 

Revenez sur vos pas puis, au croisement des chemins, continuez tout droit pour aller voir Pine Tree Arch.

Tunnel Arch & Pine Tree Arch :
www.gjhikes.com/Tunnel Arch & Pine Tree Arch

Ici non plus ce n’est pas très fréquenté, les gens ont dû venir ce matin, pas comme d’autres ! L’avantage c’est qu’on est tranquille, et ça j’avoue que j’aime bien.
La lumière est sympa à Pine Tree Arch, j’adore la couleur de la roche et du sable.

Arches National Park

 

Hop, nous montons la petite côte et nous revoilà sur le chemin qui va nous mener à Landscape Arch.
Celle-ci est, comme les deux précédentes, parfaitement accessible à tous. On y arrive d’abord par le chemin en gravillons, puis on rejoint un sentier en boucle dans le sable.

Landscape Arch aurait dû se nommer Delicate Arch tant sa partie la plus fine semble fragile ! L’endroit le plus mince est large de 3,35 mètres et épais de 1,80 mètre.
Cette arche, de 89 mètres de long, est perchée à 32 mètres au dessus du sol. C’est apparemment la plus grande arche naturelle au monde.
Ah, et bien je ne croyais pas si bien dire, voici ce que je viens de trouver : »Elle fut nommée par Frank Beckwith, le responsable de l’expédition scientifique du monument national des Arches, qui explora la région lors de l’hiver 1933-1934. Lors de l’attribution initiale des noms des arches, la personne qui était chargée de placer les panneaux des arches devant celles-ci s’est trompée et a inversé les noms de Delicate Arch et de Landscape Arch, d’où le fait que leur nom ne correspond pas à leur morphologie » Merci Wikipédia ! Tout s’explique !
Jusqu’en 1991, on pouvait passer en dessous, mais depuis de gros blocs de roche se sont détachés et le chemin a été condamné. On voit d’ailleurs très bien sur place le résultat de ces éboulements, ça ne fait pas envie. En attendant, on a du mal à s’imaginer qu’elle puisse tenir debout.
Cette arche n’était pas nécessairement le but ultime de ma visite, mais j’avoue que le jour où j’ai su que le trail était fermé, j’ai vraiment été très très déçue de ne pas pouvoir la voir ! Aussi, j’apprécie grandement ce moment !

Arches National Park

24062014-IMG_3612Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

 

Et c’est ici que s’arrête la partie facile du chemin. Après, il y a encore moins de monde ! Les familles avec enfants disparaissent et les mieux équipés (sous-entendu : ceux qui ont de l’eau et ne portent pas de tongs) poursuivent.
C’est à cet endroit que se trouve le passage un peu délicat du trail, la fameuse « escalade » dont m’avait parlé la dame au départ.
Nous sommes passés sur le côté, comme vous le verrez sur la photo ci-dessous, par un petit passage étroit. D’autres gens attaquent le rocher à passer (à droite sur la photo) directement et marchent dessus. Je ne me souviens pas par où ils l’ont abordé au départ, par contre je me souviens être redescendue par là ! J’avoue qu’au départ, devant l’obstacle, je me suis demandé comment des gens avaient pu arriver là-haut.

Arches National Park

 

Cela nécessite un peu de dextérité mais ce n’est pas infranchissable, on n’est pas vraiment dans la grosse escalade non plus. Ceci dit, c’est un bon moyen d’éliminer du monde ! En plein été, ce doit être bien !
Trêve de plaisanterie, en cas de vertige, il faut bien admettre que la suite du trail peut-être un peu compliquée. Pas pour aller à Partition et Navajo Arches, mais pour rejoindre Double O arch.
Là-haut, le sentier change complètement de physionomie, plus de graviers et de chemin bien tracé, c’est beaucoup plus sauvage et il faut suivre les cairns. On marche dans le sable, sur la roche et parfois des corniches un peu étroites. C’est très pittoresque et les vues sont superbes.

Un site avec des points GPS pour s’y retrouver :
www.protrails.com/Devil’s Garden Trail + Primitive Trail

Les deux premières arches, Partition Arch puis Navajo Arch, sont au bout de deux chemins assez courts et sont indiquées sur des panneaux.

Double O

 

Nous allons à Partition Arch en premier. Waouh, l’arche est déjà sympa en elle-même mais alors quand en plus on ajoute la vue ! Le seul hic, c’est ce mec qui a décidé de s’allonger dans la petite fenêtre à droite… Bon, je le comprends, c’est superbe, et je le laisse profiter de son moment. Mais (Oui il y a un mais !) au bout d’un moment, j’en ai marre d’attendre quand même ! Alors j’use de toute ma diplomatie : «Could I have a picture without you please ?» «In a couple of minutes» qu’il me répond ! Tssss ! C’est bon, tu l’as largement eu ton couple of minutes là. Je fais donc le pied de grue les mains sur les hanches et… il finit par se lasser, non mais alors ! Ok j’avoue, sa tenue se fondait pas mal dans la roche !

Arches National Park
 

Pour en revenir à l’arche, elle est paumée au milieu de nulle part mais ça vaut bien le détour.
Navajo Arch est perdue aussi, mais elle est moins impressionnante à mon goût. Par contre, les jolies décorations dans la roche sur le chemin sont assez incroyables (Oui ok, ce sont des trous). Cela doit bien porter un nom d’ailleurs ? Si quelqu’un le connaît je suis preneuse ! J’y verrai le masque du film « Scream », j’ai de l’imagination !
En attendant, il y a un poil d’ombre lorsque nous longeons ces formations, et nous en profitons car il est bien agréable.

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

 

Il faut repartir en arrière pour retrouver le trail principal, celui qui nous emmènera à Double O Arch.
Nous sommes maintenant sur un vaste plateau et la vue porte loin. Roche et végétation, c’est un peu le fouillis, il faut bien suivre les cairns pour trouver son chemin.
Le soleil est un peu voilé, mais vu la chaleur, il faut bien admettre que cela fait du bien. Il n’y a pas un coin d’ombre ici.
Je me souviens d’un autre passage un peu délicat, en descente à l’aller et où il faut trouver l’endroit le plus simple pour remonter au retour (Ca nous a pris quelques minutes de réflexion !).

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park
 

Après cet obstacle, nous croiserons très peu de gens mais tous nous dirons… qu’on y est presque ! Je ne partage pas vraiment la notion « d’on y est presque » des Américains ! Eh eh ! Un peu exagérée tout de même… Enfin c’est bien connu, tout est plus grand chez eux, surtout les distances ! Bon ceci dit, je ferai le même coup à d’autres gens au retour du trail de Delicate Arch, bravo !
Le soleil réapparaît lorsque nous approchons (vraiment) de Double O Arch. Elle est bien planquée celle-ci aussi ! Nous sommes tout seuls sur les lieux. Cette formation est vraiment incroyable. On a l’impression que la toute petite arche supporte le poids de la grande.
On pourrait passer un temps infini dans tout ces coins à grimper ici ou là… avec prudence bien sûr.

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park
 

C’est ici que nous rebroussons chemin. Nous n’avons pas le temps pour le Primitive Trail, et puis plus assez d’eau non plus de toute façon. Avec un peu de préparation, c’est quelque chose qui m’aurait bien tentée. J’adore ces petits coins un peu sauvages, malgré le manque de courage que j’ai déjà évoqué à propos des bébêtes notamment !
Nous repartons donc par où nous sommes venus, le soleil en plus à certains endroits, du coup je peux refaire quelques photos.
Je n’ai plus beaucoup d’eau (J’avais emporté 3 litres), heureusement que le retour est plus rapide que l’aller !

Je ne regrette pas d’avoir fait ce trail, même à celle heure là. Je crois sincèrement qu’il est dommage de passer à Arches sans le faire. Les paysages sont fabuleux, différents de ceux de Canyonlands qui plus est. A aucun moment je n’ai l’impression de voir la même chose que la veille.
Alors bon, évidemment si vous pouvez le faire à la fraîche, n’hésitez pas tout de même !

Arches National Park

Arches National Park
 

Il est 15 heures lorsque nous sommes de retour à la voiture.
Nous mangeons et profitons un peu du frais de la clim’. C’est qu’on a bien gambadé quand même !
Et ce n’est pas fini, il va encore falloir grimper à Delicate Arch.

Le parking de Delicate Arch se trouve à 12,5 kilomètres au Sud de celui de Devil’s Garden.
Vous aurez peut-être remarqué, à l’aller ou au retour, des indications vers Fiery Furnace. Cette randonnée n’est accessible qu’après obtention d’un permis pour une date et heure précise, ou avec un guide du parc.
La randonnée n’est pas évidente, pas de panneau ni de cairns au milieu de ces formations qui constituent un véritable labyrinthe. Inutile donc de vous arrêter là si vous n’avez pas réservé.

Les renseignements pour randonner à Fiery Furnace :
www.nps.gov/Fiery Furnace

Delicate Arch générale

 

Delicate Arch, la plus populaire du parc, mesure 20 mètres de haut. Elle est située sur la crête d’un vaste amphithéâtre. Au delà de l’arche, vous pourrez admirer un panorama exceptionnel et coloré jusqu’aux La Sal Mountains.
L’arche est visible depuis deux belvédères accessibles l’un en voiture et l’autre à pieds. Cependant ils en sont très éloignés (1,6 kilomètres environ), ce qui ne permet pas vraiment de prendre la mesure de toute sa majesté.
Pour en admirer toute la beauté, il est donc nécessaire de faire le trail de 4,8 kilomètres aller/retour qui part du parking près de Wolfe Ranch.
N’oubliez pas de prendre de l’eau !

Le trail commence par un chemin, qui grimpe un peu mais qui est large et bien tracé. Puis vous atteignez un vaste espace en slickrock, une roche très lisse (Attention s’il a plu il y a peu de temps, le slickrock peut être très glissant). Là, ça grimpe bien et en plus, c’est en plein soleil. Par 38° et après Devil’s Garden, j’avoue que j’ai sué et que j’en avais plein les pattes ! Il y a des cairns pour indiquer le chemin à suivre.

La rando en vidéo :
www.youtube.com/Delicate Arch Trail

Quelques informations ici :
www.everytrail.com/Delicate Arch

Delicate

 

Une fois le slickrock passé, le terrain s’aplanit et vous continuez la randonnée sur un sentier de sable et de pierres.
Delicate Arch se mérite, elle reste cachée jusqu’au bout !

Arches National Park

Arches National Park
 

Un peu plus loin, le chemin continue sur une crête. Toute la fin de la rando est effectuée sur cette corniche pas très large. Si vous avez un peu le vertige, cela peut être impressionnant.
Mais ce qui vous attend à l’arrivée mérite bien ce petit effort !

Il est plutôt conseillé de se rendre à Delicate Arch pour le coucher du soleil (Je vous déconseille le matin car elle est complètement à contre-jour). Oui mais voilà, c’est aussi le moment où il y a le plus de monde ! Je vous ai déjà parlé de mon problème avec les gens qui s’incrustent sur les photos… Du coup, j’avais pris l’initiative de monter plutôt en fin d’après-midi, et d’être sur le départ au moment où ceux qui voudraient assister au coucher du soleil seraient en train de grimper. C’est un choix (que j’assume !) et sincèrement je ne le regrette pas. J’ai trouvé la lumière que j’ai eue très sympa mais surtout, il n’y avait pas trop de monde. Malgré cela, il m’a fallu attendre un petit moment que des groupes qui s’étalaient joyeusement sous l’arche s’en aillent, afin d’avoir mes premières images sympas. Challenge réussi !
Alors certes, je n’ai pas assisté au coucher du soleil, avec la roche de Delicate Arch qui devient magnifiquement rougeoyante sous l’effet des derniers rayons… Mais j’espère bien pouvoir y retourner et vivre ce moment un jour. Je serai moins frustrée s’il y a du monde puisque j’aurais déjà vu l’arche… quoique eh eh ! En attendant, je connais des gens qui n’ont pas vu l’arche sans personne en dessous, alors au choix…

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park
 

Après un mitraillage photo en règle et une pause goûter salvatrice, nous sommes tranquillement redescendus, tout en répondant aux nombreuses sollicitations de gens qui montaient et qui voulaient savoir si c’était encore loin. Il y en a qui étaient à la peine, j’étais bien contente de ne plus être à leur place ! Je me suis un peu trompée de chemin sur le slickrock, j’ai perdu les cairns, et le plus drôle c’est qu’un couple me suivait ! Mais bon rien de grave, c’est pas très compliqué de retrouver sa route, il faut juste éviter de se jeter d’une falaise !

Prochaine étape, repasser à Garden of Eden et Balanced Rock. Avec le recul, je me dis que j’aurais dû retourner aussi aux Windows, mais sur le coup ça ne m’est pas venu à l’esprit. Je devais encore m’arrêter à Park Avenue, et éventuellement faire le trail.

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park
 

Et voilà, nous nous dirigeons lentement vers la sortie et la fin de cette belle journée.
Mais avant, nous nous arrêtons à Park Avenue.

Park Avenue est un large canyon entouré de hautes falaises rocheuses qui sont comparées aux skycrapers (très hauts buildings) de Manhattan à New York… d’où le nom ! (Oui hein, fastoche !)
Un petit trail permet de visiter le canyon au départ du parking de Park Avenue ou, dans l’autre sens, du parking de Courthouse Towers. Quoiqu’il en soit, il faudra revenir sur vos pas à la fin car ce n’est pas une boucle (ou prendre une navette mise à disposition par le parc). Le trail n’est pas très long, par contre la descente (ou remontée au retour) depuis le parking de Park Avenue, est assez raide, surtout en fin de journée après le reste ! Il faut une heure environ pour faire l’aller-retour.

Park Avenue :
www.gjhikes.com/Park Avenue

Park Avenue2

 

J’étais bien partie pour faire le trail, mais mon compagnon de voyage n’en avait plus le courage, il s’est arrêté en bas de la côte. Moi, j’étais crevée, mais je voulais encore en profiter. J’en ai fait un peu plus de la moitié puis j’ai rebroussé chemin. L’idée de devoir remonter la côte raide jusqu’au parking m’a découragée d’avance je crois !

Ceci dit, c’était quand même magnifique ! Les couleurs de la roche alors que le soleil baissait, waouh ! Le contraste avec le ciel encore bien bleu était impressionnant. Superbe. Et puis une fois encore : seule au monde ! (Ils étaient tous à Delicate Arch sûrement !). Le sentier n’est pas très bien défini, mais on ne peut pas se tromper, c’est tout droit ou presque.

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park

Arches National Park
 

La journée a été longue, mais magique !
Nous n’aurons pas le courage d’aller dîner où que ce soit ce soir, nous nous contenterons de grignoter ce que nous avons sous la main dans la chambre d’hôtel.
Arches National Park c’était époustouflant, que de souvenirs…

Toutes les photos de Arches National Park

Galerie complète Utah

Demain nous quittons Moab, direction Grand Junction, dans le Colorado, d’où nous décollons vers Phoenix puis San Francisco.
C’est fini pour les parcs et la nature, le monde urbain nous attend.
Pour terminer en beauté, nous empruntons la route 128 pour rejoindre Grand Junction. Cette route longe le Colorado, et les paysages sont somptueux. Nous n’aurons pas trop l’occasion de nous arrêter, un peu stressés par l’avion à prendre !
Cependant, nous ferons une pause non loin des Fisher Towers, malheureusement en gros gros contre-jour le matin ! Mais, pour infos, cela peut être un spot très intéressant pour le coucher de soleil lorsque vous êtes à Moab (40 petits kilomètres tout de même).

Fisher Towers :
www.roadtrippin.fr/Fisher Towers

Arches National Park

Arches National Park
 

Nous serons à l’heure pour notre vol.
Rendre la voiture a été très simple ! Nous l’avons garée sur le parking d’Alamo (en y abandonnant notre chère glacière !), puis nous sommes allés déposer les clés dans une boîte ! Pas un chat au comptoir de la compagnie, et pas de nouvelles depuis, j’imagine qu’il n’y a pas eu de problème !

Nous sommes partis des images plein la tête, c’était court mais intense et vraiment extraordinaire, des paysages à couper le souffle.
Que dire de plus ? J’ai déjà usé tous les superlatifs que le dictionnaire me proposait ! Un rêve qui s’est réalisé, en partie, il reste encore tant de choses à voir là-bas.

Nous voilà dans l’avion, direction San Francisco… je suis super contente d’y retourner !

 

Introduction & Programme Ouest Américain
Retour Carnets de Voyages USA
Retour Sommaire

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *