Utah – J7
Canyonlands National Park

23 Juin 2014

Canyonlands National Park

 

Canyonlands

 

J’aurais bien fait la Valley Drive une seconde fois à Monument Valley, mais je n’ai pas le temps. Aujourd’hui, on part à Moab ! Vous ne connaissez pas Moab ? Il est temps de réparer cette affreuse lacune !
Moab est une petite ville qui se situe dans l’Utah, à 3h30 à peu près au Sud de Salt Lake City. En fait, la ville en elle-même ne présente pas grand intérêt même si elle n’est pas désagréable. C’est plutôt ce qu’il y a autour qui en fait un lieu attrayant.
En effet, Moab est le point de départ pour aller visiter deux des plus fabuleux parcs de l’Ouest Américain : Canyonlands National Park & Arches National Parks. Mais en plus de cela, les alentours de Moab grouillent de lieux époustouflants et extraordinaires, pour peu qu’on aime les roches rouges, c’est une mine pour les randonnées pédestres, simples ou difficiles.
La ville est également connue parce que ses environs se prêtent très bien aux loisirs de plein air, dans des décors de rêve. Canyoning, Rafting, VTT, conduite en 4×4, autant d’activités que l’on peut pratiquer en partant de Moab.

Plein d’infos sur les activités autour de Moab ici :
www.utah.com/Moab

Moab

Moab
 

Moab et ses paysages magiques ont inspiré, tout comme Monument Valley, pas mal de réalisateurs de cinéma. Ainsi, Indiana Jones et la dernière croisade, Thelma et Louise et 127 Hours ont été tournés dans le coin. Bon, par contre, si vous ne l’avez pas vu, ne regardez pas 127 Hours avant d’aller visiter un slot canyon eh eh ! L’épisode I de Star Wars propose également des montages numériques de la région de Moab. Bref, que de gages de qualité ! Non ?

J’aurais aimé pouvoir y passer la semaine, mais il a fallu faire des choix. Nous nous contenterons donc d’une visite à Canyonlands National Park (Island In the Sky) en ce jour 7, puis de la journée à Arches National Park en J8.

J’avais réservé au Best Western Plus Canyonlands Inn, une valeur sûre. L’hôtel est très bien situé en centre ville, il y a tout ce qu’il faut à quelques pas : restaurants, magasins, centre commercial pour les courses pique nique…
La chambre, une Double Queen Suite, était parfaite, aussi bien en taille que niveau propreté. Les chambres sont, là aussi, équipées d’un réfrigérateur. Evidemment, tout cela a un prix… 349€ les deux nuits. Ce n’est pas donné, surtout pour le temps qu’on y passe au final, mais c’est quand bien agréable de se retrouver dans une chambre confortable après des journées merveilleuses mais fatigantes. Ah, le petit déjeuner est compris tout de même ! (Avec une terrasse très agréable d’ailleurs, et presque vide parce que les Américains préfèrent la fraîcheur de l’air conditionné !).

Best Western Canyonlands Inn :
canyonlandsinn.com

Pour faire les courses :
www.citymarket.com/Moab

J’ai eu du mal à garder les yeux ouverts durant les deux heures trente de trajet entre Monument Valley et Moab. Le réveil à 5h15 a commencé à se faire sentir.
Nous sommes arrivés vers 10h, bien trop tôt pour prendre la chambre à l’hôtel, donc direction le parc de Canyonlands !
Hop, on fait le plein avant d’attaquer la visite, la station service met dans l’ambiance, on va se la jouer pionnier !

Canyonlands National Park
 

Canyonlands National Park est un immense parc de 1366 km2 dont les paysages incroyables ont été façonnés par l’érosion des roches, provoquée par le Colorado et la Green River.
Il est divisé en trois parties : Island In The Sky, The Needles et The Maze. Ces parties sont éloignées les unes des autres et ne sont pas reliées entre elles.

Island In The Sky est la partie la plus accessible depuis Moab (48km à peu près). The Needles se situe à 133km vers le Sud. La partie The Maze est très difficilement accessible, nécessite un équipement spécial et une préparation non négligeable. C’est un des endroits les plus reculés des Etats-Unis, il n’y a aucunes infrastructures touristiques sur place. Réservé à un public d’initiés !
Pour notre part, c’est évidemment vers Island In the Sky que nous allons nous diriger.
J’ai prévu 3 petites rando (la plus longue faisant 2h aller/retour) et des arrêts aux divers points de vue du parc.
N’oubliez pas de prévoir de l’eau (et à manger) surtout si vous randonnez un peu, il n’y a pas grand chose dans le parc, même au Visitor Center.

Visitor Center, horaires & animations :
www.nps.gov/Island In The Sky Visitor Center

Durée et difficulté des randonnées sur cette page :
www.discovermoab.com

Notre premier arrêt sera Shafer Canyon Overlook. Ce point de vue se situe non loin du Visitor Center (moins d’un kilomètre), et c’est un sacré choc pour une première approche !

Canyonlands National Park - Grand View Point Overlook

Canyonlands National Park - Shafer Trail
 

Ca commence fort, il faut faire quelques pas et puis très vite vous vous retrouvez face à un panorama immense et éblouissant sur Shafer Canyon. On est tout petit petit…
On peut voir jusqu’aux La Sal Mountains, qui se trouvent à plus de 100 kilomètres de là.

Canyonlands National Park - Shafer Canyon Overlook
 

Tout au fond du canyon, on aperçoit une piste, c’est la Shafer Canyon Road (ou Shafer Trail). Vous verrez le départ de cette piste sur votre droite depuis le point de vue : une piste qui descend de manière très abrupte et avec des virages en épingles à cheveux plutôt impressionnants ! Si vous êtes équipés d’un bon véhicule 4×4, cette piste est parfaitement accessible (avec la prudence élémentaire bien sûr). Combinée à la Potash Road, vous pourrez rejoindre Moab en traversant des contrées sauvages ! A vous l’aventure !
J’avais hésité à la mettre au programme, mais le manque de temps et surtout celui d’expérience dans le domaine du rallye m’ont dissuadée !
Et en voyant la descente du début, je n’ai pas vraiment regretté !

Infos et règles de prudence ici :
www.dangerousroads.org/Shafer Trail

Comme pour toutes les randonnées un peu isolées, bien se renseigner sur la météo (des jours précédents et des heures à venir) et l’état de la piste avant de s’engager. Moab est à près de 65 kilomètres de là via les pistes Shafer Trail & Potash Road. Vous longerez alors le Colorado et traverserez des paysages inoubliables.
Mais bon, moi je ne l’ai pas fait !

Des avis ici :
www.tripadvisor.fr/Shafer Trail & Potash Road

Faites-vous une idée en vidéo !
www.youtube.com/Shafer Trail & Potash Road

Nous continuons notre route et laissons de côté Mesa Arch, que nous irons voir tranquillement plus tard dans l’après-midi.
Du coup, notre prochain arrêt sera Green River Overlook, à 12,2 km au Sud de Shafer Canyon.
Comme indiqué sur la carte ci-dessous, nous n’irons pas vers Upheaval Dome (La petite croix n’indique pas que la route est fermée attention, c’est juste que je ne suis pas allée par là).
Quelques petites infos cependant sur ce site, si vous avez le temps j’ai l’impression qu’un petit détour par ce cratère vaut le coup d’oeil :

Upheaval Dome:
en.wikipedia.org/Upheaval Dome

www.americansouthwest.net/Upheaval Dome

Gree River & Mesa

 

Green River Overlook, alors là c’est carrément « Waouh !! »
Que dire d’autre de ce point de vue ? Les images parlent d’elles-mêmes !
En plus d’être absolument incroyable, Green River Overlook est très facile d’accès, pas besoin de marcher pour y accéder.
C’est tout simplement un paradis pour les yeux et pour les photographes ! La nature est tout de même étonnante…

Canyonlands National Park - Green River Overlook

Canyonlands National Park - Green River Overlook

Canyonlands National Park - Green River Overlook
 

En plus, les petits nuages sur la première photo ci-dessus, c’est vraiment juste ce qu’il faut pour habiller le ciel sans ruiner la lumière ! Un vrai bonheur, je suis aux anges.
C’est là qu’on se dit que, même en ayant que 11 jours, ça valait vraiment le coup de venir ! Oui, tous ces coins magnifiques méritent beauuuuucoup plus de temps, mais très sincèrement un voyage même éclair est génial. Bon après, il ne faut pas que ce soit trop éclair non plus, il faut prendre le temps de s’arrêter et de se balader. Il y a un juste milieu à trouver.

Je n’ai pas envie de quitter cet endroit, mais la suite nous attend, 7 kilomètres plus bas.
Prochaine étape : Murphy Point.
Pour atteindre celui ci, il faut marcher un peu, mais rien d’insurmontable. Deux heures à peu près (5,8 km aller/retour), sur un chemin en majorité plat (Ca descend même un peu, mais il faudra remonter au retour, ne vous emballez pas !).
Une fois garés sur le petit parking (non aménagé), nous grignotons un peu avant de nous attaquer au trail et hop, c’est parti avec les sacs à dos remplis d’eau.
Non seulement le sentier est facile, mais en plus nous sommes seuls au monde. C’est d’ailleurs l’un des points positif de Canyonlands je trouve, il n’y a que très peu de monde, du moins à cette période en tous cas. Au moins ici, on n’est pas embêté par les gugusses sur les photos… à part peut-être à Mesa Arch allez soyons honnêtes. En attendant, cela donne un petit côté « sauvage » au parc.

Canyonlands National Park - Murphy Point
 

Il y a des trous bizarres dans la terre sur ce chemin, j’avoue que je regarde bien où je mets les pieds… pas que ça m’ait pas plu la rencontre avec le petit serpent du Grand Canyon, mais bon, si on pouvait éviter de marcher sur un Rattlesnake (Serpent à sonnette), ce serait cool ! (Je suis une super aventurière comme vous le constatez, Koh Lanta n’attend que moi !).
Comme vous le voyez sur la carte ci dessus, le sentier se divise en deux au bout de quelques centaines de mètres. Continuez tout droit pour Murphy Point, à moins que vous ne soyez prêts à marcher 5 ou 7 heures ! L’autre randonnée est une boucle de 14 kilomètres sur des sentiers bien plus ardus.

Murphy Point Trail :
www.gjhikes.com/Murphy Point Overlook

Murphy Point est, paraît-il, l’un des meilleurs spots du parc pour le coucher du soleil, et pourtant il est relativement peu fréquenté vu son isolement. Le sentier est bien balisé par des cairns, mais si vous allez assister au coucher du soleil, n’oubliez pas la lampe de poche pour le retour.

A l’arrivée du trail, belle récompense : un panorama à 270° fait de canyons et de buttes, juste extraordinaire.
Je me suis assisse et suis restée un long moment à admirer tout cela, pour une fois sans avoir l’oeil derrière l’objectif. Encore un moment hors du temps.

Canyonlands National Park - Murphy Point

Canyonlands National Park - Murphy Point

Canyonlands National Park - Murphy Point

Canyonlands National Park - Murphy Point
 

Mais une fois encore, il faudra se remettre en marche et partir. Avec de merveilleuses images plein la tête.
Pas vu la queue d’un serpent à sonnette, et pourtant il y a des bruits bizarres parfois dans ces coins… (Toujours courageuse !).
Une petite gorgée de Dr Pepper une fois arrivés à la voiture, puis nous continuons à descendre vers le Sud, direction Buck Canyon Overlook, à moins d’un kilomètre de là sur la gauche.
Pas de marche ici, il y a un belvédère aménagé.

Canyonlands National Park - Buck Canyon Overlook
 

Nouvel arrêt 3,4 kilomètres plus loin. Cette fois ci, il y aura une petite balade, d’une heure aller-retour en gros, pour aller voir White Rim Overlook.

Canyonlands National Park - White Rim Overlook
 

La rando est très facile, rien à signaler. Au bout, des vues encore une fois spectaculaires ! Le point de vue est d’ailleurs considéré comme l’un des deux ou trois plus beaux du parc.

Le canyon que vous verrez à vos pieds s’appelle Monument Basin, il contient de nombreuses flèches de grès rouge.
Le long de ce canyon, vous remarquerez une couche de roche blanche. C’est en fait un dépôt de sel, dont la couleur tranche avec celle des roches qu’il recouvre.

Quelques infos ici :
www.americansouthwest.net/White Rim Overlook Trail

Canyonlands National Park - White Rim Overlook
 

L’avant-dernière étape se situe tout au Sud d’Island In The Sky, à 1,5 km de White Rim Overlook.
C’est Grand View Point. De là, vous verrez de nouveau Monument Basin. La vue est déjà superbe ici, mais vous pouvez ajouter une petite promenade facile (1h à 1h30 aller/retour environ) qui vous mènera sur l’autre versant du plateau, vers Junction Butte.
Là encore, la plupart des touristes restent au point de vue et peu prennent le sentier.
Le chemin est plat. Il longe tout d’abord le bord de la Mesa sur laquelle vous marchez, puis bifurque vers l’intérieur. Il suffit alors de suivre les cairns pour arriver au point de vue. Junction Butte s’impose alors à votre regard, et derrière elle, The Needles et The Maze, les deux autres régions de Canyonlands.

Canyonlands National Park - White Rim Overlook

Canyonlands National Park - White Rim Overlook

Canyonlands National Park - Grand View Point Overlook
 

Il est à présent temps de remonter de 10 kilomètres vers le Nord, afin d’aller admirer Mesa Arch, que nous avions laissée de côté ce matin. C’est l’un des spots les plus connus du parc. Là, j’ai bien peur qu’on ait du monde… D’autant que l’accès est facile, une petite marche d’une demi-heure A/R.

L’arche est plutôt à découvrir au lever du soleil, parce qu’elle devient rougeoyante et que c’est magnifique. Mais cela oblige à faire le sentier de nuit (et avant cela, les 50 kilomètres depuis Moab sauf à camper dans le parc !). Le chemin n’est pas bien difficile ceci dit, donc si vous êtes courageux et équipés…

Le lever du soleil en vidéo :
www.youtube.com/Sunrise Mesa Arch

Ceci dit, moi je l’ai vue en fin d’après-midi et je l’ai trouvée toute aussi magnifique ! Le contraste entre sa couleur et le camaïeu de rouge du paysage en fond est superbe.
Comme prévu, c’est bien ici qu’il y a le plus de monde, il n’est pas évident de prendre des photos de l’arche sans un groupe de touristes devant. Alors j’attends… et je serai récompensée. Mais il faut parfois attendre longtemps ou carrément demander aux gens de se pousser !

Canyonlands National Park - Mesa Arch

Canyonlands National Park - Mesa Arch

Canyonlands National Park - Mesa Arch

Canyonlands National Park - Mesa Arch
 

C’est terminé pour Canyonlands, mais nous n’allons pas nous arrêter là pour autant. Comme nous passons tout prêt de Dead Horse Point State Park, nous allons y passer pour voir le fameux point de vue.

Canyonlands National Park m’a plus impressionnée que Grand Canyon bizarrement, je ne saurais pas dire exactement pourquoi ! J’ai déjà utilisé tous les adjectifs qualificatifs possibles et imaginables donc je ne vais pas me répéter…
Il ne m’est pas possible non plus d’établir un classement tant ce que j’ai vu depuis le début de ce voyage m’a laissée ébahie ! Et ce n’est pas fini, demain nous visitons Arches National Park, l’un de ceux que j’attends le plus (Comment ça je dis ça à chaque fois ?!).
En tous cas une chose est sûre : si vous passez à Moab, ne faites pas l’impasse sur Canyonlands, c’est trooooop beau !

Pages : 1 2

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *