Un petit bout de Sud-Ouest

Le gouffre de Padirac & Rocamadour – Lot

 

Ce sont deux heures de route qui nous attendent aujourd’hui pour une escapade dans le Lot.
Le programme est assez classique pour le coin : une descente dans le Gouffre de Padirac puis la visite de Rocamadour.
Nous nous levons assez tôt afin d’avoir le temps de tout faire tranquillement. La journée s’annonce encore très chaude.

Le site du Gouffre de Padirac propose une billetterie en ligne, malheureusement impossible d’avoir des places pour 4 quelques jours avant. Nous en serons donc quittes pour faire la queue. Heureusement une partie de la file est protégée, ce qui évite de sécher au soleil et de se choper une insolation avant de descendre dans une grotte à 13 degrés !

Site officiel Gouffre de Padirac :
Le Gouffre de Padirac, informations et histoire

Ce gros trou dans le sol de 35 mètres de diamètre est assez impressionnant !
La descente à 103 mètres de profondeur se fait en ascenseurs ou par un escalier métallique. Pour ceux qui ont le vertige, préférez l’ascenseur…
La température dans la grotte est de 13°, température constante. Prévoyez tout de même les chaussures adéquates et la petite laine, j’ai vu des gens très mal équipés, or c’est humide, parfois glissant et vu qu’il fait 35° dehors, on a vite froid ! Et puis on se prend des gouttes sur la tête !

Après la descente, vous serez invités à une promenade en barque (par groupes) jusqu’au lieu de visite. Interdiction de prendre des photos depuis la barque, mais c’est possible ensuite lors de la balade à pieds. Celle-ci dure une vingtaine de minutes et se fait uniquement avec un guide. J’avoue que j’ai trouvé que c’était un peu au pas de course, on a à peine le temps de se poser pour prendre des photos, d’autant qu’une grotte, ça demande des réglages précis et particuliers (autant dire que mes photos sont loin d’être des oeuvres je préviens…!).
Bon sinon, c’est tout de même très joli ! Une visite sympa qui devrait plaire aux petits et aux grands.

Une petite idée de ce que vous verrez :
Le Gouffre de Padirac en vidéo

Vous passerez à peu près une heure trente dans le gouffre en gros, attention aux yeux et au choc thermique lorsque vous ressortirez !

Triptyque38

L’étape suivante, c’est Rocamadour. Le village se trouve à 17 kilomètres environ du Gouffre de Padirac.
Rocamadour est construit à flan de falaise, et des parkings sont proposés en haut et en bas.
Nous nous sommes garés, gratuitement, à l’Hospitalet, quartier de Rocamadour sur les hauteurs. Une place sous les arbres sur un petit parking non loin du chemin de départ pour la visite de la cité, l’office de tourisme à deux pas pour récupérer un plan, la configuration idéale !

Adresses Offices de Tourisme :
Offices de tourisme de Rocamadour

Après un petit pique-nique face à la vue panoramique sur Rocamadour, nous avons entrepris la visite. Vu que nous partions du haut… nous sommes descendus ! Cela veut dire qu’au retour, il faudra remonter !
Sachez qu’une partie de cette remontée peut se faire en ascenseur, mais c’est moins sympa que de faire le Chemin de Croix (qui est en grande partie à l’ombre).

Histoire & Activités :
Que voir, que faire à Rocamadour

Classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, Rocamadour est une cité médiévale et religieuse, un village de pèlerinage, où l’on trouve un grand sanctuaire, de multiples chapelles, une basilique et, au sommet, le Château.
Nous sommes descendus jusqu’à la rue principale, aux jolies maisons de pierres bien conservées. En été, cette rue est noire de monde… un peu comme l’ensemble du site d’ailleurs.
Puis, prenant notre courage à deux mains, nous avons grimpé le Grand Escalier des Pèlerins et ses 216 marches pour rejoindre le Sanctuaire. Ce jour là, il était fermé pour un enterrement durant quelques heures… nous sommes revenus plus tard.
Enfin, pour regagner le sommet du village, nous avons emprunté le Chemin de Croix.
Le long de celui-ci, l’histoire de Jésus-Christ de sa condamnation à sa mise à mort. A chaque lacet, une nouvelle scène de cette histoire sous forme de tableaux ou de statues. Comme je l’évoquais plus haut, ce parcours est ombragé, et heureusement car ça grimpe pas mal.

Promenade du Chemin de Croix de Rocamadour :
Chemin de Croix

Au sommet, moyennant deux euros, il est possible d’aller faire un tour sur les Remparts du Château. C’est un peu cher, mais la vue y est très sympathique. Attention au vertige, l’escalier pour y accéder est étroit et raide.

Remparts du Château de Rocamadour :
Château de Rocamadour

De là, encore une petite marche en bord de route, pour regagner notre parking, et la journée a pris fin.
Rocamadour est un site remarquable, un peu trop de foule peut-être, ce qui fait que j’ai préféré des villages plus petits et moins connus. Mais c’est un incontournable !

Triptyque39

Toutes les photos du Gouffre de Padirac et de Rocamadour

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *