Que faire à Las Vegas lorsque l’on n’est pas joueur ?

Tout est dans le titre ! Las Vegas est une ville qui fascine certains, ceux qui aiment jouer et qui rêvent de voir LA capitale internationale du jeu, sa folie, son exubérance… Et puis il y a les autres, ceux qui sont amenés à s’y poser lors d’un voyage dans l’Ouest Américain, et qui ne savent pas s’ils vont y trouver leur bonheur. Alors rester à Las Vegas et se plonger dans sa décadence ou n’en faire qu’une étape d’une nuit ?
Je vais vous donner ici le point de vue d’une non-joueuse, et qui sait peut-être vous éclairer sur la façon d’aborder cette ville un peu spéciale, la première ville touristique au monde tout de même !

Se loger en ville           Une journée à Las Vegas           Une soirée sans casino

 

Un peu d’histoire…

Allez, juste un tout petit peu ! Histoire de planter le décor.
Posée au milieu du désert de Mojave, comme sortie de nulle part, Las Vegas est la plus vaste ville de l’état du Nevada. Ironiquement, la ville fut fondée en 1855 par les Mormons, pas très réputés pour leur côté « délire » ! Un groupe de missionnaires s’était rendu sur place afin de convertir des Indiens… qui n’ont pas été très réceptifs !
Après le départ des Mormons, c’est l’armée Américaine qui repris le fort qu’ils avaient construit. Si la terre n’était pas assez fertile pour assurer de bonnes récoltes aux premiers habitants, Las Vegas possédait tout de même des sources d’eau, elle devint grâce à cela une étape importante sur la route entre Los Angeles, en Californie, et Albuquerque, au Nouveau-Mexique. L’arrivée du chemin de fer achèvera d’en faire une ville incontournable.
C’est également l’eau qui contribuera au développement de la ville dans les années 30, après la construction du barrage Hoover au Sud-Est de la ville, là où le fleuve Colorado et le Lake Mead se rencontrent.

1931, intervient un véritable tournant qui fera de Las Vegas ce qu’elle est encore aujourd’hui : la légalisation des jeux d’argent !
Les investisseurs affluent et les premiers hôtels-casinos commencent à sortir de terre. La ville ne cesse de se développer dans les années 40 et 50, et avec elle la prostitution et la place de la mafia. C’est à cette époque que commence à lui être attribué le surnom de « Sin City », la ville du pêché.

A la fin des années 80, les autorités locales tentent, avec un certain succès, d’orienter la ville vers une clientèle plus familiale et « classique ». Des casinos tels que le Mirage et le Circus Circus voient le jour, les attractions se multiplient et s’adaptent à un public plus large, notamment grâce aux spectacles accessibles à tous.
Si les casinos restent interdits aux moins de 21 ans, la ville propose une multitude d’autres activités pour attirer tous les types de visiteurs.

Triptyque7
 

Se loger (un peu) moins cher, mais bien quand même

Avec pas moins de 120 000 chambres d’hôtel disponibles à Las Vegas et dans toute son agglomération, vous trouverez forcément à vous loger, et à tous les prix !
Cependant, il est quand même plus sympa de résider sur Las Vegas Boulevard, plus communément appelé le Strip, ou en tous cas pas trop loin.

Vous êtes à Las Vegas, vous avez envie de vous faire plaisir en choisissant un hôtel sympa, parce que ce sera peut-être le séjour d’une vie !
Trois astuces pour se loger agréablement et moins cher (je ne dis pas « pas cher » parce que bon… tout est relatif !) : l’hôtel excentré, l’hôtel un peu mieux placé mais exempt de casino et tout cela en semaine.

Maintenant, tout dépend aussi de ce que vous voulez faire. Même lorsque l’on est logé sur le Strip, une balade à Vegas est épuisante, on ne fait que piétiner toute la journée, souvent en errant de casino en casino (c’est l’une des principales activités des touristes !) et par une chaleur parfois accablante. Si vous choisissez de prendre un hôtel excentré, je vous conseille de vérifier si celui-ci propose une navette jusqu’au Strip, ça n’a l’air de rien mais ce sont toujours quelques pas d’économisés.
Le Comfort Inn Las Vegas North, par exemple, se trouve à 12 miles des fontaines du Bellagio mais il n’y a pas de navette pour se rendre au centre, voiture obligatoire. Cette chaîne d’hôtels propose généralement un bon rapport qualité-prix.

Comfort Inn & Suites Las Vegas North :
Hôtel Comfort Inn Las Vegas North

Ici, point de casino mais un centre de fitness (si vous vous sentez encore le courage en fin de journée…) ou la piscine pour se détendre.

Plus près, à un pâté de maison du Strip, le Super 8 at Ellis island :

Hôtel-Casino Ellis Island :
Super 8 at Ellis Island

Ce Super 8 est situé sur Koval Lane, une rue parallèle au Strip. L’hôtel est implanté derrière le Paris et le Bally’s. S’il reste évidemment bien plus pratique que le précédent puisque l’on peut se rendre aisément sur le Strip à pied, il faut tout de même avouer qu’en fin de séjour, on le trouve quand même loin ! Mais bon, c’est un très bon compromis. Si le lobby ne paye pas de mine (C’est franchement défraîchi et ça fait peur pour les chambres), certaines chambres ont été refaites à neuf et offrent un confort et des prestations tout à fait correctes. Lorsque je suis passée, les chambres au rez-de-chaussée étaient rénovées mais pas celles du premier étage, n’hésitez donc pas à vous renseigner (parce que c’était pas jojo au premier paraît-il !).
L’hôtel possède un casino et propose le petit-déjeuner inclus dans le prix de la chambre… mais bon moi je vous conseille de le fuir ! C’était vraiment pas terrible, une toute petite salle sombre bondée de monde, des tables sales… Préférez un Starbucks (Vous en croiserez deux rien que sur votre trajet vers le strip) ou un buffet dans un hôtel prestigieux !
A noter, le Super 8 propose également un service de navette gratuite depuis et vers l’aéroport. Très pratique !
Enfin, l’hôtel-casino abrite aussi une distillerie qui brasse, paraît-il, la meilleure bière de Vegas ! Pas testé…

Brasserie :
Ellis Island Hotel & Casino Brewery

Encore mieux, l’hôtel plus près du Strip, avec navette et sans casino ! Là, vous pouvez carrément dormir chez Trump !
Le nouveau président (Si si…) propose un luxueux hôtel sur Fashion Show Drive, à 26 minutes à pied du Bellagio. Il vous en coûtera 90$ la nuit pour une Superior Room en semaine (simulation faite sur le mois d’août), contre 190$ pour la même chambre le week-end.
Tous les avantages d’un hôtel de luxe à un prix somme toute assez raisonnable pour la ville… Pas de casino, donc probablement un peu moins de passage et un peu plus calme.
Attention, ces prix sont indicatifs et il ne faut pas hésiter à fouiner, certains hôtels en plein Strip peuvent vous proposer des prix encore moins élevés parce qu’ils veulent faire du remplissage en semaine, et qu’ils souhaitent aussi vous attirer à leurs tables de jeux. Les remises ne manquent pas sur les sites. N’oubliez pas de vérifier les commentaires de la clientèle, certains établissements commencent à se faire un peu vieux et auraient besoin d’un bon rafraîchissement.

Dormir chez Donald Trump (Même si on ne l’aime pas)
Trump International Hotel Las Vegas

Pour ma part, j’ai testé le Vdara, 150€ la nuit en Juin, mais avec une vue fabuleuse sur les fontaines du Bellagio et une suite absolument remarquable au 50ème étage. Légèrement excentré (mais un système de couloirs passant à travers l’hôtel Bellagio vous fera arriver au Strip assez rapidement à pied), les prix y sont un petit peu moins élevés que chez son cousin l’Aria, situé juste à côté en bordure du Strip, parce que le Vdara n’a pas de casino sur place.

Hôtel Vdara, testé et approuvé !
Vdara Hotel & Spa Las Vegas

Tous ces hôtels vous proposent déjà une gamme d’activités à faire sur place, au cas où la visite des casinos ne serait pas votre dada, ou encore si vous restez plusieurs jours en ville. Généralement équipés d’espaces aquatiques luxueux, vous pourrez lézarder au bord de l’eau (dans le calme ou… sur fond de musique de night-club !) et échapper ainsi à la chaleur du désert. Au Vdara, faites vous bichonner à l’institut de beauté ! Un bon moyen de se relaxer avant de profiter de la ville le soir, « à la fraîche ».

Triptyque8

Pages : 1 2 3

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *