Georgie
Atlanta

22 Juin 2011

ATLANTA

 

Aaaaah alors là c’est le bonheur, un an après la Floride mon ESTA encore valide va resservir ! Qui l’eût-cru !
Les enfants sont chez Mamie pour 8 jours et nous dans un avion Delta Airlines à destination d’Atlanta.

Savannah
J’ai trouvé le personnel de bord Delta un peu moins souriant que celui d’AF mais bon, dans l’ensemble le vol s’est bien passé tout de même. On peut peut-être déplorer que sur 6 écrans TV (pas d’écran perso) 2 soient en panne, quand même sur des trajets aussi longs ils pourraient faire un effort pour que tout marche… bref !
Bizarrement nous avons été agréablement surpris par le petit-déjeuner qui n’était vraiment pas mauvais, mais bon fallait pas s’emballer vu le repas du retour
Arrivée à Atlanta vers 13h30 heure locale, et là commence la grande aventure « aéroport d’Atlanta » ! On ne peut pas parler d’Atlanta sans évoquer son aéroport ! Bon je l’avais lu que c’était le plus grand du pays… mais j’avais oublié cette information ! Passage à la douane, récupération des valises et là on est super content car on n’attend pratiquement pas (et en plus on a toutes les valises, ça ne sera pas le cas de la chef de mon mari quelques jours plus tard ). Mais quelques mètres plus loin c’est la surprise, il faut remettre les valises sur un tapis, ah bon ok on s’exécute.
Après ça arrivée à l’immigration et contrairement à notre expérience à Miami : c’est le désert total, personne ! (J’ai envie de dire « encore heureux » vu le temps qu’on met à sortir de cet aéroport !). On prend les multiples serpentins (et ils sont longs) et au tout dernier on craque on passe en dessous ! Ouh là là malheur, qu’est-ce qu’on n’a pas fait là ! Une dame nous sermonne un peu « Imaginez si tout le monde fait pareil… » oui en effet mais là y’a personne… bref on a fait nos Français on n’aurait pas dû !
Passage à l’immigration, le type est très sympa, il essaie de nous sortir des mots en français c’est cool.
Et là commence une longue longue traversée, couloirs après couloirs…. Oh tu as vu il y a un métro ! Ah oui tiens c’est drôle ça un métro dans un aéroport ! (oui je sais à Roissy y’a aussi ce style de transport mais bon, on n’est plus nous mêmes à ce moment là !). Mais nous on marche… on marche… et on marche encore ! Jusqu’à ce que nos cerveaux ramollis par de longues heures dans les airs finissent par réaliser que, peut-être, le métro là sur la droite il n’est pas là par hasard… peut-être que, sait-on jamais, c’est encore loin le baggage claim ! Allez soyons fous, prenons le métro ! En gros : faisons comme tout le monde.
Et donc en effet, cette navette est bien destinée à traverser toutes les aérogares pour arriver au baggage claim et accessoirement à la sortie aussi. Donc avis aux futurs voyageurs : surtout n’hésitez pas à utiliser le métro !
Bonne surprise à l’arrivée, non seulement nos valises nous ont suivis mais en plus elles sont dans les premières à arriver. Direction la sortie et les taxis.
Nous on a choisi le taxi parce que ça nous saoule le métro avec des valises, mais il faut savoir qu’Atlanta est assez bien desservie par MARTA.

Informations pratiques ici :
www.itsmarta.com

Direction Downtown et l’hôtel Sheraton.

Le Sheraton Atlanta :
www.sheratonatlantahotel.com

Piscine Sheraton Atlanta
Piscine Sheraton Atlanta

 

Piscine Sheraton Atlanta
Piscine Sheraton Atlanta

 

Hôtel impeccable avec un espace piscine couvert très sympa. Resto sur place.
La chambre est nickel, salle de bain un peu riquiqui mais bon c’est pas très grave.
Nous allons nous poser un peu avant de partir à l’assaut de la ville du Coca Cola !
Il fait chaud, trèèèèèèès chaud ! Et humide, trèèèèèèèès humide !
Nous voilà partis, à gauche, ah tiens l’agence Avis, cool elle n’est pas loin pour récupérer la voiture demain, et une fois de plus on marche. Il est décidément très ramolli le cerveau mais je me rends quand même vite compte que non, on ne va pas du tout du bon côté là ! Demi-tour, passage à l’hôtel (vu qu’on repasse devant) pour se crémer, et enfin nous voilà dans le bon sens, vers Centennial Olympic Park, autour duquel sont rassemblés le musée Coca, l’Aquarium de Georgie et CNN.

Rejoindre les principales attractions du centre ville :
Plan Downtown Atlanta

Ce jour là nous visiterons Coca Cola, il n’y a pas de queue à l’entrée, pourtant à l’intérieur c’est quand même pas mal fréquenté. La visite en elle-même ne révèle rien d’extraordinaire, c’est un peu une grande vitrine publicitaire quoi ! Mais bon ça reste rigolo, je n’irais pas à Atlanta exprès mais quitte à y être… Pour info on avait acheté le pass de la ville qui permet de visiter un certain nombre de choses comme justement Coca, CNN et l’aquarium.

La vitrine publicitaire de la célèbre marque :
www.worldofcoca-cola.com

Coca Cola Museum
Coca Cola Museum

 

On arrivera à faire la photo avec le grand ours polaire, bah oui quoi on est des touristes ou pas ?
A la fin de la visite il y a un grand espace où l’on peut goûter pas loin de 60 produits de la marque qui existent à travers le monde. Il y a des trucs très très spéciaux !!! Moi je n’en ai goûté que 5 ou 6, mon mari un peu plus, mais ça suffit largement, c’est vite écoeurant (bravo à ceux qui goûtent les 60 !!).
Un orage avec des trombes d’eau va se déclencher pendant notre visite, du coup on va un peu traîner (ouais, on est quand même en tongs et bermuda…!).
Inévitable passage par la boutique (sinon on ne peut pas sortir de toute façon !) mais ceci dit il y a quelques T-shirts et quelques objets sympas. Nous achèterons un T-shirt chacun + un à chacun de nos deux enfants, deux sets de table, deux ou trois petits cadeaux pour la famille, des portes-clés ours polaire pour les enfants… Bref on a été de bons clients quand même.
A notre sortie il ne pleut plus par contre il est trop tard pour enchaîner avec la visite de l’aquarium, nous rentrons donc à notre hôtel pour profiter de la piscine.
Nous dînerons au resto de l’hôtel de bons gros hamburgers, serveur aimable et avenant, très bon accueil. Joli cadre aussi, très cosy.
On est crevé alors le service nous paraît long, mais en fait il ne l’était pas tant que ça.

Un charmant restaurant :
www.sheratonatlantahotel.com/Dining

Downtown Atlanta
Downtown Atlanta

 

Le lendemain, après un petit-déjeuner très copieux, nous récupérons la voiture préalablement louée chez Avis (une Ford Focus mais version berline, pas la même forme que les nôtres ici) et hop, direction Savannah ! Le Sheraton est idéalement situé pas loin de l’embranchement de l’autoroute que nous devons emprunter (et après c’est tout droit jusqu’au bout !), on ne peut rêver mieux… mais voilà que nous prenons la voie de droite, et évidemment quand nous nous en rendons compte trop tard pour changer, right only !!! Pffff on se retrouve sur une autre autoroute, avec un GPS qui ne nous fait pas sortir, visiblement le demi-tour n’est pas d’actualité. Nous finissons par sortir et là commence une balade dans des quartiers pas supers supers, aux alentours de la prison… c’est un peu la zone, il se met à pleuvoir, bref ça commence mal cette journée ! Après moultes détours nous voilà de nouveau sur une autoroute, qui semble être celle que nous devions prendre au départ ! Aaaaaaaah ben ça va on n’a perdu qu’une demi-heure et on s’est même pas fait dépouiller.
Au passage à Macon nous nous prenons un orage mémorable, j’avoue avoir eu peur car en voiture on ne voyait strictement rien, c’était très très impressionnant, ils ne connaissent visiblement pas le revêtement draînant à la DDE Américaine !!! Ca a peut-être duré 10 minutes mais ce fut 10 très longues et dangereuses minutes. Une fois sorti de ce déluge, c’est le soleil qui reprend ses droits jusqu’au bout, nous voyons l’énorme nuage noir qui s’éloigne dans le rétro. La peur de ma vie en voiture je crois.
Le thermomètre a fait une chute impressionnante passant de 30°C à 20°C en quelques miles. Il remontera de manière tout aussi rapide une fois sorti du nuage pour atteindre 34° à Savannah (Savannah).

Pages : 1 2 3 4 5

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *