Bien préparer son Road-Trip dans l’Ouest Américain

L’ouest Américain, c’est grand, très grand. Et puis c’est beau, très très beau ! Alors on regarde plein de photos extraordinaires, on se décide à y aller et on veut tout voir ! Oui mais… non.
Même en partant un mois, vous ne verrez pas le quart de ce qui est intéressant, alors déjà, mon premier conseil sera de se mettre en tête qu’il faudra y retourner si vraiment cette très vaste région vous attire. Voilà, ça c’est dit, eh eh !
Je vais entreprendre de vous donner ici quelques conseils pour préparer cette belle aventure. Amis « débutants » (les pro n’ont pas besoin de moi !), j’espère que ces quelques points vous aideront dans vos réflexions et votre préparation.

Si vous voulez zapper la « pré-préparation » péniblement élaborée par mes soins sur cette première page, vous pouvez passer aux suivantes, mais c’est déconseillé, eh eh !
Monter son circuit & choisir ses vols
Choisir son hébergement & louer son véhicule
Démarches administratives & conseils pratiques

 

Agence de voyages ou huile de coude ?

 

Première question : qu’attendez vous de votre voyage ? En fonction du type de voyageur que vous êtes, la réponse ne sera bien sûr pas la même.
La première idée qui vient souvent à l’esprit, c’est de s’adresser à une agence de voyages, afin que celle-ci vous concocte un circuit sur mesure qui vous fera passer par tous les incontournables. Le problème de ce système, c’est que vous passerez plus de temps en car sur les belles routes de l’Ouest, et dans les boutiques ayant des accords avec votre compagnie, qu’à visiter.
Les circuits montés par les agences ne font que survoler ces lieux magiques, et vous êtes souvent logés loin des parcs naturels (par souci d’économies…) ce qui allonge encore les temps de trajets.
Il n’est pas question ici de démonter ce mode de voyage, même si personnellement il ne me conviendrait pas du tout, mais simplement de vous montrer qu’il existe d’autres solutions plus sympas, parce que monter un voyage dans l’Ouest Américain n’est en fait pas bien compliqué.

Si vraiment vous ne souhaitez pas vous débrouiller tout seul, un bon compromis est de passer par l’intermédiaire d’une agence pour réserver vos billets d’avion, vos hôtels, voire votre véhicule. Il me semble cependant bon d’avoir étudié avant le sujet, pour voir quel parcours vous voulez effectuer et combien de temps vous voulez passer à chaque endroit. Faire un petit tour sur Booking.com pour repérer des hôtels, et surtout leur emplacement, n’est pas une démarche inutile non plus. En gros, arriver vers l’agence en montrant bien que vous savez ce que vous voulez et surtout ce que vous ne voulez pas !
Personnellement, j’étais passée par Voyageurs du Monde pour mes deux premiers séjours aux Etats-Unis (Circuits établis par mes soins en Floride et Georgie / Caroline du Sud) et je n’ai absolument pas été déçue. L’agence avait réservé les vols, tous les hôtels et la voiture, tout s’est merveilleusement bien passé et les logements étaient de bonne qualité.
Mais pour l’Ouest, j’ai opté pour la solution « je me débrouille toute seule », en principe un peu plus économique !
Alors oui, il faut bosser, ça prend du temps, mais très sincèrement ça fait partie du plaisir du voyage !

Triptyque

 

Je me lance, par où je commence ?

 

C’est décidé, vous voulez « faire l’Ouest Américain » ! C’est bien joli tout ça, mais par où commencer ? Je prends mon billet d’avion et je vois ce qu’il se passe ? Non !
Ok, j’ai dit que c’était simple à organiser, mais il ne faut pas faire n’importe quoi non plus eh eh !
Déjà, sachez qu’il vous faudra bien 6 mois à un an pour préparer tout ça, à cause notamment du prix des billets d’avion et des disponibilités dans les hôtels.
Plusieurs points sont à prendre en compte avant d’entrer dans le vif du sujet, en fonction du temps que vous avez sur place bien sûr.

  • Le temps disponible & les distances

Comme déjà évoqué plus haut, oubliez l’idée de « faire l’Ouest Américain », ce n’est pas possible. Bien sûr, tout dépend de la durée de votre voyage, donc une fois celle-ci établie, établissez une petite liste des lieux que vous souhaiteriez voir puis ouvrez Google Maps. Ça paraît bête, mais les distances sont importantes là-bas. Afin d’avoir rapidement une idée de la faisabilité de vos envies, c’est une étape indispensable… qui peut donner lieu à des déceptions je vous l’accorde ! Une petite idée : de Santa Fe (Nouveau Mexique) à Los Angeles (Californie), il y a 849 miles (1367 kilomètres) et de Denver (Colorado) à San Francisco (Californie), 1253 miles (2017 kilomètres), et tout cela sans détours pour visiter (ou faire pipi…) ! C’est parlant j’espère ?
Donc les distances, un point important à étudier avant d’établir un circuit. N’oubliez pas qu’il faudra garder un peu de temps pour visiter quand même (et manger et dormir, accessoirement !). Oui, je sais, cela semble encore une fois stupide comme remarque, et pourtant beaucoup de gens établissent des circuits en prenant en compte le temps de route certes, mais sans penser au temps de visite ! Or certains lieux méritent vraiment qu’on s’y attarde, d’où les choix qu’il faudra faire…
Cette question de la distance est importante dès votre arrivée. En effet, il est plutôt utopique de s’imaginer faire 4 heures de route (Los Angeles -> Las Vegas par exemple) après 11 heures de vol (et ça c’est sans escale !), en tous cas ce n’est pas super raisonnable on va dire ! On va dire qu’en moyenne, un temps de parcours raisonnable par jour va de 1 à 4 heures, au delà de 6 heures, c’est trop et une étape est nécessaire.
Avant d’établir un vrai trajet donc, commencez par synthétiser : choisissez une zone géographique, le type de paysages que vous préférez voir etc… Et ne perdez pas de vue qu’un rythme trop soutenu ne vous permettra pas d’apprécier le voyage.
Une petite idée de l’échelle ci dessous :

France USA
Mieux vaut donc en voir moins, mais mieux !

  • La Saison

Tout le monde ne peut pas partir au Printemps ou en Automne, quand les températures sont encore agréables et la foule derrière son bureau (En plus, si la météo était une science exacte et stable, ça se saurait ! Cette année, le Printemps est capricieux…). Il va donc falloir prendre en compte les aléas climatiques. Pas mal de parcs, comme Bryce Canyon dans l’Utah ou Yosemite en Californie (pour ne citer qu’eux), sont en altitude, et peuvent donc se retrouver enneigés en hiver, rendant certains spots inaccessibles. En été, c’est la chaleur étouffante qui peut poser problème pour effectuer des randonnées, à Death Valley par exemple, où les 50 degrés s’atteignent très facilement.
N’oubliez donc pas de prendre en compte ces éléments au moment de l’élaboration de votre périple. Certaines randonnées qui paraissent simples peuvent être difficilement supportables à certaines heures, ne négligez pas non plus votre état de forme.
La saison est également très importante pour la réservation des hôtels. Si vous partez en plein été, vous ne pouvez pas vous permettre de trop attendre si vous voulez loger dans les parcs ou au plus près de ceux-ci. Il faut souvent s’y prendre un an à l’avance pour avoir une chambre dans la majorité des parcs nationaux, Yellowstone ou Grand Canyon par exemple. En cas de voyage hors haute saison, il sera plus simple de faire un voyage un peu moins « figé » et de se loger sans réservation.
Enfin, même si vous venez en plein été mais que vous compter passer sur la côte Pacifique, vers San Francisco par exemple, n’oubliez pas votre petite laine ! Les écarts de températures sont impressionnants, en Juin j’ai eu 38° à Moab puis 18° le lendemain à San Francisco, un coup à s’enrhumer tout ça !

  • Le Budget

Vous pensiez que j’allais vous laisser prendre votre billet d’avion maintenant ? Et bien non toujours pas ! Allez si, vous pouvez commencer à écumer les comparateurs de prix, mais c’est tout !
A ce stade, Internet devient votre meilleur ami, s’il ne l’était pas déjà.
Vous savez où vous voulez aller, quand et combien de temps, c’est déjà pas mal. Il va maintenant falloir organiser et budgétiser tout cela.
Le but est bien évidemment de faire quelque chose de logique, qui vous fasse profiter au maximum de ce que vous allez voir, le tout à prix doux.
Il est donc temps de faire quelques petites recherches sur les sites adéquats. Donnez-vous une idée de ce que va coûter votre billet d’avion à la période qui vous intéresse, de même pour les hôtels et la location de voiture.
N’hésitez pas à faire des simulations sur les sites de plusieurs compagnies aériennes. Pour les hôtels, le prix varie assez peu que vous alliez sur Booking ou sur le site de l’hôtel généralement, mais allez sur les deux tout de même, on peut avoir des surprises ! Le mot d’ordre en gros c’est : comparez !
Si vous voulez camper, les parcs nationaux sont en général dotés d’espaces pour ce type d’hébergement, mais là encore il ne faut pas traîner pour réserver.

A partir de là, vous pouvez commencer à aller traîner sur les forums de voyages où des habitués pourront vous conseiller au mieux (ou venir ici !), mais présentez-vous déjà avec un minimum de préparation. Tout d’abord parce que ce n’est pas aux autres de faire tout le boulot, et puis parce que ce voyage est avant tout le vôtre ! Il doit correspondre en premier lieu à vos attentes et vos goûts. Malgré tout, ne négligez pas les conseils qui vous seront donnés, il y a sur les forums plein de gens qui ont parcouru ces contrées plusieurs fois et qui connaissent bien les erreurs à ne pas commettre. Si l’on vous dit à plusieurs reprises que vous allez galérer avec votre itinéraire, c’est probablement vrai !

Triptyque2

Pages : 1 2 3 4

2 Comments

  1. Ghiani Christophe

    Depuis 2 ans que je prépare notre voyage dans l’ouest de cette année, dieux seul sait combien de sites j’ai parcourus. en FRANÇAIS, en anglais et MÊME en allemand, je ne compte plus le nombre de pages DÉVORÉES.
    a moins de 4 semaines du départ, la lecture de votre blog m’a enthousiasmé. BEAUCOUP d’informations, de conseils en un minimum de pages m’ont permis de conforter certains de mes choix. encore merci pour tout ce travail et ce partage. je vais, si j’en ai le temps, lire aussi la partie sur la floride que nous avons visité en 2011. cordialement

    • Merci beaucoup, votre commentaire fait plaisir et je suis heureuse que les informations fournies puissent servir ! Bon voyage à vous, je vous envie, c’est merveilleux là-bas 🙂

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *